Retour aux sources

logo accueil2

La Gazette

 

Locqueltas Echanges Bretagne Haïti : un retour aux sources

Après avoir mené plusieurs projets comme la construction d'un restaurant scolaire, l'association Échanges Bretagne Haïti revient à ses premières actions en réhabilitant une source d'eau potable au village d'Ivoire.

14/08/2015 à 10:38 par fabmarie

retour aux sources

 

La réputation de l’association Bretagne Haïti n’est plus à faire. À force de volonté, de persévérance et d’abnégation ses adhérents ont réussi à monter de nombreux projets pour venir en aide aux Haïtiens. Née en 1984, l’association a été mise en sommeil avant de renaître au début des années 2000. Aujourd’hui, forte de son expérience de terrain, l’association renoue avec ses activités de départ en réhabilitant une source d’eau potable.

Réfection de puits

Car ce sont deux sourciers qui sont à l’origine de l’association. « Au départ, Échanges Bretagne Haïti s’est lancée dans la réfection de puits, explique le président actuel Alain Eveno. Près de 150 ont ainsi été créés. Ensuite, l’association a répondu aux besoins supplémentaires qu’elle pouvait constater sur place. C’est de cette façon que nous avons construit un restaurant scolaire et mené diverses actions pour les écoles ». L’association a également envoyé du mobilier, des machines à coudre, des vélos et aussi 2 500 paires de lunettes.

30 000 € de travaux

Après avoir « multiplié les recherches de financements et organisé différentes manifestations », les membres de l’association peuvent désormais lancer les travaux dans cette localité de la commune de l’Arcahaie, le village de Ivoire. Objectif : « garantir une desserte en au potable pour environ 8 000 habitants ». Le montant de la première tranche de travaux s’élève à 30 000 € et le chantier devrait durer un an. « Accessible uniquement en véhicules tout terrain ou à 3 heures de marche, la situation géographique du village complique l’acheminement des matériaux ».

Grâce à cette installation, Échanges Bretagne Haïti espère lutter contre la prolifération de maladies hydriques comme le choléra.

Référents sur place

« L’expérience montre que dans un souci de pérennisation de tout investissement, et avec l’approbation de l’agence de l’eau haïtienne, il est important d’avoir des référents sur place », explique Alain Eveno. Un comité de gestion a ainsi été créé pour la mise en place et le démarrage des travaux : « C’est le frère Jacques Montfort, membre de l’abbaye de Landévennec, qui supervise les travaux », précise le président. Le souhait d’Échanges Bretagne Haïti, « c’est d’impliquer et de mobiliser les populations sur place dans la réalisation des projets ».

Parallèlement, un jardin potager solidaire devrait voir le jour au village. Après la construction de la cantine pour 200 enfants au village de Lory, « c’est un nouveau challenge qui se concrétise pour les membres d’Échanges Bretagne Haïti ».

L’association espère aussi mobiliser autour de ses projets de nouveaux partenaires, que ce soient des entreprises, des collectivités ou des particuliers. Car à chaque projet mené, « on a mouillé notre maillot! », conclut le secrétaire, Robert Bertho.

F.M.

Contact

Une refonte du site Internet de l’association a été réalisée: http://echangesbretagnehaiti.fr

Pour aider l’association, écrire à Échanges Bretagne Haïti – Lann-Tredec – 56390 Locqueltas ou contacter le 06 29 60 58 53 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Locqueltas, 56390